• Exposition Diane Guyot
  • Aiguiser le regard
  • Attiser la curiosité
  • Rendre accessible
-A A +A

Valérie Mréjen - « Mon cher fils »

Valérie Mréjen - « Mon cher fils »

Exposition du 2 juin au 19 août 2018

Vernissage le vendredi 1er juin à 19h

Commissaire de l’exposition : Marc Bembekoff

En collaboration avec les Archives de la Ville de Vienne

 

À la fois romancière, plasticienne et cinéaste, Valérie Mréjen (née en 1969, vit et travaille à Paris) multiplie les moyens d’expression pour mieux explorer les possibilités du langage. Ses vidéos sont souvent inspirées de souvenirs, d’événements quotidiens, de détails cruels et burlesques de l’existence, de lieux communs, de malentendus… Elle y mélange divers types de récits rapportés ou vécus qu’elle réécrit et réarrange, avant de les mettre en scène.

Pour son projet inédit à Vienne, Valérie Mréjen a travaillé à partir d’un fonds de cartes postales des années 1920 issues des Archives de la Ville. De cette correspondance entre un père (Baptiste) et son fils (Claudius, parti faire son service militaire au Maroc) se dégage une forte relation filiale servant de base à une nouvelle vidéo où des éléments épistolaires s’incarnent à travers la voix-off du narrateur. 

À travers un subtil jeu de recadrages sur les vues de Vienne reproduites au recto de certaines de ces cartes postales, Valérie Mréjen donne également vie à de courtes saynètes : mises en espace dans La Halle des bouchers, ces bribes narratives créent un lien à la fois sensible, historique et facétieux entre image et récit.

En partenariat avec Lettres sur cour et la librairie Lucioles, Valérie Mréjen proposera une lecture le samedi 2 juin à 16h au Centre d’art contemporain La Halle des bouchers.

Valérie Mréjen est représentée par la Galerie Anne-Sarah Bénichou, Paris

 

 

Visual artist, photographer, writer, Valérie Mréjen (b. 1969, lives and works in Paris) multiplies the means of expression to better explore the language’s possibilities.  Her videos are often inspired by memories, everyday events, cruel and farcical details of existence, platitudes, misunderstanding...  She mixes it with various types of reported or experienced stories that she rewrites and rearranges, before staging it.

For her new project in Vienne, Valérie Mréjen has worked from a 1920s postcards collection coming from the City’s Archive.  From this correspondence between a father (Baptiste) and his son (Claudius, gone to Morocco for military duty) derives a strong filial relationship, which serves as a starting point for a new video in which singular stories are embodied in the narrator’s voice-over. Through a subtle play of cropping and reframing the pictures of Vienne reproduced onto some of these postcards, Valérie Mréjen also brings to life short plots: displayed within La Halle des bouchers space, these narrative scenes create a link between image and storyline, at the same time sensitive, historical and senseless.

In partnership with Lettres sur cour festival and Lucioles Bookstore, Valérie Mréjen will propose a reading on Saturday, June 2, at 4 pm at Centre d’art contemporain La Halle des bouchers. 

Valérie Mréjen is represented by Anne-Sarah Bénichou Gallery, Paris