• Aiguiser le regard
  • Attiser la curiosité
  • Rendre accessible
-A A +A

« Lapsus Linguae »

« Lapsus Linguae »

Julien Berthier, Pierre Bismuth, Claude Closky, Andrea Fraser, Jacques Villeglé

Exposition du 16 décembre 2017 au 18 février 2018

Vernissage le vendredi 15 décembre  à 19h

Fermé les 24 et 31 décembre

Commissaire de l'exposition : Marc Bembekoff

 

Avoir la langue qui fourche, ne pas comprendre, mal interpréter sont autant de prétextes et de pistes que les artistes peuvent utiliser comme mise de départ. Questionnant notre rapport au langage et à l’écriture, cette exposition réunit des oeuvres de Julien Berthier, Pierre Bismuth, Claude Closky, Andrea Fraser et Jacques Villeglé. Chacun de ces artistes de renommée nationale et internationale développe ainsi des propositions en décalage avec nos attentes et nos présupposés. Avec esprit, ils détournent habilement les régles du langage, jouant avec les lapsus, les homonymes et autres figures de style, les différentes langues parlées dans le monde ou les discours dominants.

Aujourd’hui plus que jamais, à l’heure où les stratégies de communication se déploient tous azimuts, notre rapport au langage est conditionné par le prisme de la télévision, de la publicité ou encore des réseaux sociaux – toujours avides à créer de nouveaux hashtags et autres néologismes. Une telle évolution de la langue peut provoquer nombre d’incompréhensions et illustre parfaitement le rapport entre « signifiant » et « signifié » élaboré par le linguiste Ferdinand de Saussure (1857-1913).

Influencés par l’Art conceptuel des années 1960 où l’idée prévaut sur la forme, les artistes de cette exposition prennent à bras le corps le langage et l’analysent, le restructurent et le décortiquent sous toutes ses formes jusqu’à le pousser dans ses retranchements. Ainsi, Julien Berthier joue subtilement sur l’homonymie de noms de villes anglo-saxonnes ; Pierre Bismuth entremêle habilement les différentes langues parlées dans le monde et notre ressenti quant à ces dernières ; Claude Cloksy pousse des logiques implacables jusqu’à ce qu’elles en deviennent quasi-absurdes. L’appropriation de la structure du langage par les artistes peut également avoir des échos plus ancrés politiquement, comme c’est le cas avec les lettres-symboles de Jacques Villeglé ou les performances d’Andrea Fraser qui mettent en relief et critiquent les discours normés des grandes institutions.

 

Plein tarif : 3,5 euros - Tarif réduit : 3 euros
Gratuité : enfants jusqu’à 18 ans, bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’emploi, chômeurs, bénéficiaires
du minimum vieillesse, ICOM, IKT, C-E-A, AICA, Maison des artistes et journalistes

Doc à télécharger